Accueil

            «  Dans la sculpture en terre cuite de Christian Revel, tout oscille entre force et fragilité du corps. Ses œuvres dans une puissance d'expression bouleversante parlent de la splendeur et de la vulnérabilité de l'humain.

            Chaque sculpture de la série « Fragments », reflète un éclat d'histoire personnelle et universelle à la fois. Les parcelles de peau en terre, se superposent et se complètent afin de construire la signification de l’œuvre. Même si nous pouvons nous poser la question : « pourquoi uniquement des fragments ? », dans chaque fragment réside l'entité, dans chaque fragment se reflète l'essence de l'être complet. Rien ne manque et rien n'est de trop, car la grâce de chaque corps est visible, car l'élégance de chaque visage est là. Une part de souffrance peut être soupçonnée, cependant, les corps sculptés par Christian Revel traversent les strates de la vie dans un silence consenti.

            Nous pouvons considérer que les sculptures de Christian Revel sont composées simultanément de matière et de  lumière. Leur structure  permet à la lumière de s'accrocher  à  toutes les parties en relief, et en même temps, de traverser littéralement l’œuvre, là où la matière disparait. Grâce à cette façon de construire, l’œuvre, non seulement habite un espace donné, mais elle le définit, l'épouse et le remplit de sa présence.

            Face à un être mis à nu, nous nous trouvons tous dans la même posture, à examiner notre propre vie au travers ces corps sculptés. Devant nos yeux se déroule un spectacle vivant, plein de mouvements internes où tout est pulsation, tout est vibration. Jamais inerte, le corps dévoile son message intense et profond : de vie, ou le corps est toujours en mutation, dans un cycle de renaissance permanente. »

Magdalena Kruszynska (historienne d’art).

 

Matias antoniassi 3980

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×